Bibliographie

Toutes les références à l’artiste.

Monographies

Raymond Legueult,
Un soupçon d’hédonisme dans la vallée, textes de Jean-Jacques Fernier et de Chantal Humbert,
Édité par le Musée-Maison Natale Gustave Courbet,
1998.

Raymond LEGUEULT, dessins d’un chef d’atelier“,
ENSBA,
1989.

 Hommage à Legueult,
Textes de Luc Vezin et Georges Hilaire,
Menton, Palais de l’Europe,
1985.

Marcel Zahar, Legueult,
Flammarion,
1961.

René-Jean, Raymond Legueult, collection Les Maîtres de demain, IV,
Collection dirigée par Francis Carco,
Sequana éditeur,
1943.

Autres ouvrages

Hommage à Brianchon, Legueult, Oudot “,
Galerie Jaubert,
1975.

Louis Goldaine et Pierre Astier: ” Ces peintres vous parlent “,
éditions L’œil du temps,
1964.

Les cahiers de l’Académie de l’Art de Vivre“,
1963.

Raymond Nacenta, ” Ecole de Paris 1956″ ,
Art et Style n°41, 
page intérieure reproduction ” Femmes au bord de la mer”.

 

Articles de revue ou de presse

Luc Vezin ,”Legueult. Touches de raffinement et d’hédonisme”,
in Beaux-Arts n°172, septembre 1998, page 33.

” Legueult: uppercut à Menton”,
in Impact Médecin Le Praticien, n°140, 1985, page 11.

Guy Mornet, “Raymond Legueult, un peintre, un poète”
in Télécommunications, n°30, janvier 1979, pp 38-42.

René Barotte, « La Féerie de Legueult »,
in Terre d’Europe, n°48, mai 1974, pp. 19-28.

Georges Hilaire, « La réalité poétique de Legueult », in Valeurs actuelles 14, mai 1973.

Claude Roger-Marx, « Subtil et sans préciosité : Raymond Legueult »
in Le Figaro, 3 avril 1973.

Georges Hilaire, « Comment  Legueult a fait avancer la peinture »,
in la Vitrine des Arts, avril 1973, pp. 105-109, Le Spectacle du Monde, pp. 105-109.

Léone de la Grandville, « Hommage posthume à Raymond Legueult »,
in Plaisir de France, n°408, avril 1973, p. 53.

Raymond Charmet, « Legueult, la fluctuante perfection », in La Galerie, n°126, avril 1973, p. 34

Marcel Zahar, « Raymond Legueult »,
in Le Peintre, n°429, 15 septembre 1971, p. 4.

Georges Hilaire ,”Les formes musicales de Raymond Legueult”,
in Le Spectacle du Monde, novembre 1968.

Raymond Cogniat, « Legueult : Poudre et lumière, pastel et feu d’artifice »
in La Galerie des arts, n°26, juin 1965, pp. 5-8.

Marcel Zahar, « Legueult, un peintre éclatant qui travaille dans l’ombre »,
in Connaissances des Arts, n°110, avril 1961, pp. 58-63.

Gisèle d’Assailly, « Mes amis les peintres de la Réalité Poétique »,
in Prisme des Arts, n°7, p. 13 .

Georges Hilaire, “A propos de l’Ecole de Paris”
in L’information Artistique, 1959, pp. 19-20.

Henry Asselin, « Visites d’ateliers à Paris, Legueult ou les couleurs de la vie »
in La Tribune de Lausanne 13 mars 1955, et Nouvelle Gazette de Bruxelles, 3 juillet 1955.

Corsaint-Dorvyne, « Painters at work Legueult » 
in Daily Mail, 6 novembre 1950.

Barnett D. Conlan, « Raymond Legueult: maker of subtle colour chords » 
in Daily Mail, 31 juillet 1950.

Pierre du Colombier, « Raymond Legueult »,
in La Revue française, n°12, octobre 1948, pp. 40-44.

Jean-Louis Vaudoyer, « Raymond Legueult ou les noces de la couleur et de la lumière »,
in Plaisir de France, novembre 1947, pp. 24-25.

Pierre Guéguen, « Legueult ou l’ivresse des couleurs »,
in Formes et couleurs, n°6 , 1943, pp. 84-92

Maximilien Gauthier, « Legueult, lauréat du Grand Prix de la Peinture »,
in Revue de l’art vivant, n°174, juillet 1933.

Pierre du Colombier,
Art et Décoration, juillet 1927, page 29.

L’Art et les Artistes,
n°50, octobre 1924, pp 21-27.

Le Crapouillot,
16 avril 1922, pp 13-14.

La Réalité poétique

Les Peintres de la Réalité Poétique 
Préface de Luce Barlangue
Éditions Grand Sud
2011.

Les Peintres de la Réalité poétique
par François Daulte
Palais des expositions à Genève
30 avril-29 mai 1994
Éditions la Bibliothèque des arts.

Les Peintres de la Réalité poétique
La Tour de Peilz
6 juillet-30 septembre 1957.

Gisèle d’Assailly, “Avec les Peintres de la Réalité Poétique”
Préface de Claude-Roger Marx
Éditions Julliar
1949.

Newsletter

Pour être tenu informé des actualités et des événements autour de l’artiste, inscrivez-vous à la newsletter des Amis de Raymond Legueult.